Autres ressources

Ressources sociolinguistiques

L’aménagement linguistique dans le monde

Site de Jacques Leclerc qui porte sur l’aménagement linguistique et les langues dans le monde. Possibilité de recherche par langue, par pays ou par type de politique linguistique.

Observatoire Européen du Plurilinguisme

Structure de mutualisation et de coopération entre partenaires du plurilinguisme, dont le principe est de réunir dans une même démarche des décideurs, des chercheurs et des membres de la société civile pour poser clairement les questions linguistiques dans leurs enjeux politiques, culturels, économiques et sociaux au niveau des institutions européennes et de chacun des Etats membres.

Ethnologue : Languages in the World

Publication en ligne contenant des statistiques sur 7 105 langues dans sa 17e édition publiée en 2013. Publié par le Summer Institute of Linguistics, une ONG chrétienne spécialisée dans la description et la documentation des langues du monde.

UNESCO Red book of endangered languages

Le livre rouge des langues menacées de disparition. Informations par pays ou par langue.

Outils et ressources du web social

Le web social recouvre aujourd’hui des domaines très vastes tels que les blogs, les plateformes de partage de vidéo, de présentations, les encyclopédies collaboratives, les réseaux sociaux.

Par une utilisation judicieuse de ses ressources, le web social peut permettre aux chercheurs et étudiants d’accéder à d’autres travaux en ligne, de développer leur réseau professionnel, de valoriser leurs travaux de recherche, etc..

La liste suivante d’outils de gestion bibliographique et de réseaux de collaborations scientifiques en Open Source n’est pas exhaustive.

Mendeley allie réseau social et gestionnaire de références bibliographiques, le tout synchronisé à la fois sur son ordinateur et sur le web. Autres fonctions très utiles : la possibilité de générer une bibliographie toute faite ou pouvoir annoter des publications.

Zotero permet également de collecter sur le web des données bibliographiques, de classer ces données d’y attacher des fichiers ou de créer une bibliographie lors de la rédaction d’un article scientifique ou d’un rapport.

http://hypotheses.org/ est une plateforme de publication de carnets de recherche en sciences humaines et sociales. Les chercheurs disposent ainsi d’une solution souple pour rendre compte de l’avancement de leur recherche, tout en interagissant avec l’ensemble de la communauté.

Academia.edu est un peu le Facebook des chercheurs : un réseau social ouvert aux universitaires. L’interface de navigation à travers les profils prend la forme d’un arbre dont chaque ramification correspond à une université.

getCITED est une base de données bibliographique potentiellement illimitée, qui vise à englober toutes les publications de tous les chercheurs dans toutes les disciplines, et dont la particularité est d’être administrée et alimentée par les chercheurs eux-mêmes.

Google Scholar est un moteur de recherche spécialisé, dans sa version en français.